J’ai lu #18 – Cavité, David Moquet

Aujourd’hui, je vous propose une chronique sur ma lecture de Cavité, par David Moquet.

« Cavité, c’est un roman dont je ne savais pas grand-chose lorsque je l’ai reçu. Le résumé n’en dit pas tant que ça et la couverture et le titre, au départ, me laissaient penser que je lirai quelque chose d’un peu horrifique. C’est le résumé qui m’a fait comprendre que ce ne serait sûrement pas le cas. Je n’étais pas sceptique, mais j’avais des doutes car, bien que j’aime plonger dans des romans sans trop savoir de quoi ils parlent, ne pas en comprendre le gendre m’apparaissait comme plus compliqué. »

J’ai lu #17 – Sous le même ciel Erika Boyer

Aujourd’hui, je vous propose une chronique sur ma lecture de Sous le même ciel, par Erika Boyer.

« C’était une histoire vraiment belle et absolument touchante, mais les émotions ressenties durant la lecture sont complètement différentes de celles de ma lecture d’Il faut parfois déplier les étoiles. »

J’ai lu #16 – Prête-moi ton rêve, Pauline Puyenchet

Aujourd’hui, je vous propose une chronique sur ma lecture de Prête-moi ton rêve, de Pauline Puyenchet.

« J’ai trouvé que l’histoire ne sortait pas de l’ordinaire. Et c’est que je trouve le plus dommage avec un thème comme celui-là. J’avoue que je m’attendais à quelque chose de plus grandiose et finalement, ce pouvoir qu’a l’héroïne… Je ne sais pas. Je n’ai pas aimé l’exploitation qui en est faite. Pour moi, ça manquait grandement de but et d’objectifs. »

J’ai lu #15 – La Guerre des Oubliés, Yann Jacob

Aujourd’hui, je vous propose une chronique sur ma lecture de La guerre des oubliés, par Yann Jacob.

« Aujourd’hui, chronique d’un roman fantasy ! On est pas loin du coup de cœur… La première fois que j’ai commencé ce roman, j’ai eu beaucoup de mal à me mettre dedans. Je l’ai reposé et j’ai commencé autre chose. J’ai retenté… et j’ai été happé. Je ne sais pas trop ce qu’il s’est passé pendant mon premier essai, toujours est-il qu’à la fin de ma lecture, j’en suis ressorti conquis. »

J’ai lu #14 – Il faut parfois déplier les étoiles, Erika Boyer

Aujourd’hui, je vous propose une chronique sur ma lecture de Il faut parfois déplier les étoiles, par Erika Boyer.

« C’est l’un de mes premiers romans de noël, et j’ai été… très surpris ! Je pensais aimer, mais je ne pensais pas adorer et ça fait juste un bien fou. L’écriture de l’autrice est absolument agréable, c’est vraiment un plaisir de suivre cette histoire. Les pages tournent toute seule, à aucun moment je ne voulais arrêter la lecture et je me rendais compte de la quantité que j’avais lue seulement au moment où je le posais. C’est fluide, c’est clair et dynamique. »

J’ai lu #13 : 13 Tombeaux, Virginie Dubois

Aujourd’hui, je vous propose une chronique sur ma lecture de 13 tombeaux, de Virginie Dubois.

« De façon générale, j’ai tout de suite été séduit par la plume de Virginie Dubois. Je l’ai trouvée très poétique et très juste. Ce que j’ai énormément apprécié, c’était cette faculté pour l’autrice de modifier son style en fonction du ton qu’elle voulait donner à chaque nouvelle. Ça peut être déstabilisant, mais je trouve personnellement que ça démontre un certain talent. »

J’ai lu #12 – History is all you left me, Adam Silvera

Aujourd’hui, je vous propose une chronique sur ma lecture de History is all you left me, par Adam Silvera.

« Après avoir lu They both die a the end du même auteur, je partais très confiant sur cette lecture. Et je ne peux pas dire que j’ai été déçu, parce que ça reste vraiment bien, mais pour une raison obscure, j’ai eu bien plus de mal à me mettre dedans. Je dirais que je ne l’ai pas lu au bon moment. Si je l’avais lu quand j’étais au lycée, j’aurais peut-être mieux ressenti et mieux compris les choses. »

J’ai lu #11 – Comme la caresse indécente d’une plume, L’Association des Plumes Indépendantes

Aujourd’hui, je vous propose une chronique sur ma lecture de Comme la caresse indécente d’une plume, de l’Association Les Plumes Indépendantes.

« À savoir, l’érotisme n’est pas mon genre, que ce soit en termes d’écriture ou de lecture. C’est un exercice compliqué, à mon sens, et je ne suis encore jamais tombé sur une lecture de ce style qui me plaise assez pour me donner envie d’en lire plus. Mais ayant moi-même participé au recueil, je tenais à découvrir le travail des autres. »

J’ai lu #10 – À quoi rêvent les étoiles, Manon Fargetton

Aujourd’hui, je vous propose une chronique sur ma lecture de A quoi rêvent les étoiles, de Manon Fargetton.

« Pour faire court : j’ai adoré. C’est ce qu’on appelle un roman « choral » et c’est quelque chose que j’aime déjà beaucoup, cette multiplicité des points de vue et des personnages. Je ne le dirais jamais assez, mais l’un des points forts, à mon sens, de l’autrice, c’est justement ses personnages.. »