Chroniques J'ai lu

J’ai lu #4 – Yencil, le Stratège, par Jean-Marc Dopffer

 

Yencil le Stratège, de Jean-Marc DopferYencil, le Dieu de la Guerre, veille sur les peuples foisonnant à la surface de Barcil. Son œil diaphane scrute du plus profond des âges le destin des mortels. Sa volition façonne leur destin ; ses Bainges font régner sa loi sur le monde. Son obsession, conserver l’Équilibre entre les morts et les vivants. Mais la quiétude des royaumes vacille. Essaimés à travers le continent, les conflits secouant les peuples menacent l’Équilibre.

L’harmonie rompue, ce sera l’avènement d’une nouvelle ère de chaos. Alors, du fond de son domaine, Yencil scrute le parcours du Nain Ikor. Ce dernier, un valeureux émissaire aux qualités incontestables de baroudeur, a été lancé par son roi sur les traces de Linn, son confrère et prestigieux membre de la Phalange des Cinq. Disparu en quête de formidables rubis enfouis dans l’antre d’un dragon, Linn n’a plus donné de signe de vie depuis des lunes. Chaperonné par la Bainge Orglin, le parcours d’Ikor le pousse à traverser les paysages millénaires de la sylve des Elfes et du désert graniteux des Nains. Cependant les vices des mortels sont un puits sans fond.

Et faire main basse sur le trésor hante bien des esprits. Malgré leur alliance historique, Elfes et Nains rivalisent, envenimant chaque jour un peu plus la situation. Cupidité et orgueil, arrogance et ambition font trembler l’alliance. La guerre et ses calamités sont proches. Ikor saura-t-il éteindre l’hostilité entre les deux peuples ? Yencil parviendra-t-il à conserver l’harmonie du monde ?

Yencil le Stratège, par Jean-Marc Dopfer.

Aujourd’hui, je vous parle d’une très courte nouvelle, Yencil le Stratège, écrite par Jean-Marc Dopfer. C’était une assez bonne lecture dans l’ensemble. L’écriture de l’auteur est fluide et d’une qualité certaine. La plume est parfaite pour ce genre. 

Cela dit… Le fait que ce soit une nouvelle me déçoit finalement un peu, alors que j’ai passé un très bon moment de lecture. Mais à la fin, lorsque ma lecture est terminée, j’ai ressenti comme une sorte de non-fini, justement. Alors, je sais que cette nouvelle fait partie de tout un cycle, mais du coup je me pose la question : n’est-il pas mieux finalement de tout lire en même temps ? En tout cas, de ce que je sais, le projet de l’auteur est justement d’écrire une série de nouvelle et de les publier ensuite sous forme de roman et je pense que ce sera alors la meilleure version de ce cycle. C’était finalement presque frustrant et un peu dommage. 

Au-delà de ça, c’était une bonne lecture mais c’est assez dur de vraiment la juger sur peu de pages. Je pense que je me procurerai le tout dès que possible pour avoir une vision peut-être plus claire de tout cela. Pour le moment, j’ai surtout l’impression de manquer de matière. Si j’ai bien aimé la narration et les personnages, j’aurai adoré en voir plus. Parce que c’était vraiment bien, finalement mais le fait que ce soit si court a un peu gâché mon avis d’après lecture. 

Si vous aimez la fantasy, je vous conseille fortement cette nouvelle, en tout cas. On sent facilement que l’univers est riche, et la plume de l’auteur est parfaite pour ce style.


Liens et informations utiles :

Acheter le roman, disponible au prix de 3,94€. Pour soutenir l’auteur, n’hésitez pas à laisser vos commentaires sur amazon ou sur un site communautaire si le roman vous a plu. Vous pouvez aussi le suivre sur Twitter.


Pour lire d’autres chroniques :
 Chronique - PS : Si un jour tu me lis, de Léa Claran Chronique - Love Inside, de Mélanie de CosterChronique - For, de Clément Flahaut

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *