Chroniques J'ai lu

J’ai lu #6 – Ecueils de poésies, Alexandre Majorczyk

Ecueils de poésies - chroniqueEt cueille ces écueils
Ou mes rimes se bousculent
Ils remplissent ces recueils
Blanchis au crépuscule

Cachées par l’orgueil
Mes pensées effeuillées
Jettent un coup d’œil
A la mer esseulée

Et se couvrent les reflets 
D’une éclipse noctambule
Sur cette eau troublée
Cataclysme incrédule

Ecueils de poésies, par Alexandre Majorczyk.

Aujourd’hui, on parle de poésie ! Chose rare car, même si j’adore ça, j’en lis assez peu de mon plein gré, malheureusement. Je vous présente donc Ecueils de Poésies, écrit par Alexandre Majorczyk. 

C’était une assez bonne lecture. Les poèmes de l’auteur se lisent facilement, la plume est fluide et on sent que l’auteur sait écrire de la poésie. La qualité est là et c’était assez appréciable de ne pas lire une poésie que je qualifie d’arrogante. J’ai beaucoup de mal avec la poésie d’aujourd’hui car j’ai l’impression qu’on essaie toujours de la complexifier, d’écrire des choses qui ont un sens pour l’auteur et seulement lui et du coup la lecture en devient impossible. Ici, ce n’est pas le cas. C’est tout à fait compréhensible, et ça n’empêche pas que ce soit écrit très joliment. 

Cela dit (vous me connaissez un peu maintenant, je suis difficilement satisfait), les thèmes ne m’ont personnellement pas touché. C’est très personnel et ne remet pas en cause le talent de l’auteur, mais du coup, j’ai lu les poèmes sans vraiment prendre part à cette lecture, je lisais sans trop ressentir et pour de la poésie c’est un peu dommage. J’ai l’impression que ce sont des thèmes, en poésie, qu’on a déjà vu cent fois. Le recueil se divise en trois parties, et si la dernière est un peu plus intéressante, il m’a manqué cet originalité des thèmes. 

Ensuite, et ça c’est quelque chose que je répète à chaque fois que je lis de la poésie, la ponctuation m’a manqué. On est sur du vers libre, certes, l’auteur faisait absolument ce qu’il voulait, mais je ne comprends pas qu’on omette la ponctuation, même en poésie. Je sais que ça arrive régulièrement, mais pour ma part, ça nuit complètement à la lecture. La ponctuation permet aussi de donner un sens au texte et sans, j’ai l’impression qu’on ne peut pas être compris correctement.

Par ailleurs, la plume de l’auteur est très belle, alors je n’ai pas bien saisi pourquoi il avait le choix du vers libre quand il aurait, je crois, sans doute eu les capacités de proposer des vers peut-être plus travaillés ? J’ai cru voir l’esquisse d’un sonnet à quelques reprises, mais ça n’en était pas tout à fait et c’est dommage. J’adore les alexandrins…

Quoiqu’il en soit, amateur de poésie, vous passerez un agréable moment de lecture avec ce très court recueil. J’en suis sûr.


Liens et informations utiles 

Acheter Ecueils de Poésies, disponible au prix de 6,48€. Si vous avez lu et aimé ce recueil, n’hésitez pas à laisser un commentaire sur amazon ou sur les sites communautaires.


Pour lire d’autres chroniques

chronique le crépuscule d'aurore yencil le stratège, chroniqueChronique PS si un jour tu me lis

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *