Auteurices J'ai lu

L’auteur #3 – Le chroniqueur de la Tour

Il y a quelque temps, je vous présentais le roman 1515-1519, écrit par Le chroniqueur de la Tour. Comme c’est un roman qui m’a beaucoup plu et que mon objectif, vous le savez, c’est aussi de mettre en avant les auteurs et leur contenu, je vous propose de découvrir Le chroniqueur de la Tour d’une façon… un peu différente. Il a en en effet réalisé, rien que pour vous, un petit acrostiche ! Bonne lecture. 


Légère est la plume qui doit vous décrire

Echecs et triomphes, pleurs et rires.

 

Cinq siècles nous séparent, mais ce sont bien les mêmes

Heures de luttes, de semblables stratagèmes

Roulant dans les âmes pour un peu de gloire

Ou un brin d’amour ou un soupçon d’espoir.

Niant la mort, toujours prêt à se battre

Insoumis au destin, courageux, opiniâtre

Que voici mis à nu le cœur des personnages !

Un Roi, un elfe, un Pape ou un mage

Emportés de complots en aventures !

Un souffle épique gonfle mon écriture !

Retrouvons le temps où réel et imaginaire,

 

Dualité moderne, stérile quand contraires

Etaient emmêlés dans une étreinte féconde

 

Le chroniqueur de la TourLibérant l’esprit et ses pensées profondes.

Avancez donc de chapitres en chapitres

 

Tournez ces pages comme celles d’un épître.

Oubliez Covid, Trump et chaos du climat !

Un voyage dans le temps ne se refuse pas.

Renaître en la Renaissance, quel doux nirvana !

 

Acrostiche réalisé à partir du nom de l’auteur : Le chroniqueur de la Tour.

Encore merci à l’auteur de s’être prêté à ce petit jeu – avec brio, notons-le ! Alors, qu’en pensez-vous ? Si vous êtes auteur et souhaitez me proposer un service-presse ainsi que participer à ces petits articles de mise en avant, n’hésitez pas à me contacter via la section contact du site !


Pour découvrir d’autres auteurs et autrices :

clément flahaut

 

Un acrostiche de Clément Flahaut, auteur de Deux Jules et de Før

 

 

Une interview de Mélanie Launay, autrice du Conte de quelque part et Le bestiaire fantastique.


 

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *