Chroniques J'ai lu

J’ai lu #8 – 1515-1519, par Le chroniqueur de la Tour

1515 - 1519, écrit par le chroniqueur de la tour1er janvier 1515. Le Roi de France meurt.
Le nouveau Roi, un certain François d’Angoulême, se doute qu’il va vivre des événements extraordinaires. Mais il va devoir admettre qu’il sous-estime largement ce qui se cache derrière le terme “extraordinaire”. Il découvrira que l’Histoire n’est qu’un théâtre où s’affrontent en coulisses des forces obscures. Tout ce qu’il croyait solide, tout ce qu’il pensait vrai sera bouleversé.
Le monde va basculer. Pour une damnation ou pour une renaissance ?
Un roman qui mêle fiction historique et fantasy épique à une échelle inédite. La première partie d’une grande Histoire : la nôtre.

1515-1519, écrit par Le chroniqueur de la Tour

Aujourd’hui on parle histoire… et fantasy. Vous le savez peut-être (ou pas), j’aime beaucoup l’histoire et la période médiévale principalement. Je la trouve assez fascinante sur bien des points et notamment en ce qui concerne tous ces personnages royaux dont on entend souvent parler. 

Dès le début, j’ai été assez conquis par la plume de l’auteur, pour commencer. Je ne saurais pas dire à quoi je m’attendais exactement, mais ce n’était pas ça et je me suis retrouvé scotché sur les premières pages à découvrir cette histoire (pun intended). Je me suis vraiment laissé embarqué par cette plume précise et claire. C’était parfaitement fluide, les mots coulaient tout seul et l’histoire avançait sans que je m’en rende réellement compte et lorsque je relevai la tête, j’avas lu une centaine de pages. Et ç’a été ça tout au long du roman… 

En plus de ça, bien qu’il y ait un grand nombre de personnages, l’auteur n’a pas eu de mal à nous les présenter et faire en sorte qu’on ne se perde pas entre chaque. On voyageait entre les points de vue, les lieux, de la France à l’Espagne, jusqu’aux Amériques et l’Italie ! C’était assez dépaysant, au vue de la période ! Mais c’était assez bien réalisé. L’histoire se suit sans trop de difficultés. 

L’ajout de ce côté fantasy sur une époque et un monde qui ont vraiment existé a quelque chose de particulier mais encore une fois, c’était très bien. Principalement au début, jusqu’à ce que je m’y habitue un peu, j’étais toujours assez émerveillé de voir ce côté magique qui apparaissait. D’ailleurs, la façon dont c’est intégré à cette intrigue mais aussi à tout un passé (et futur) est vraiment remarquable. Rien n’a été laissé au hasard et tout est fait pour construire un ensemble cohérent. 

Si je devais parler de ce qui m’a un peu dérangé, je dirais qu’il m’a manqué certaines traductions – ne parlant pas un mot d’italien, j’étais parfois un peu frustré de ne pas savoir ce qu’il se disait, même s’il s’agit d’une courte phrase de temps en temps (et certaines ont d’ailleurs été traduites, cela dit). A côté de ça, je dirais qu’il m’a aussi manqué de l’attache aux personnages. Je les aimais bien (ou pas, selon les personnages) mais ils ne m’ont pas fait entièrement vibrer non plus. Ils sont excellents, bien travaillés et prenants mais il y a ce quelque chose qui fait que je n’étais pas complètement attaché à eux que je ne saurais décrire.

Mais quoiqu’il en soit, c’est un excellent roman que je recommande si vous aimez l’Histoire et/ou la fantasy et j’ai vraiment hâte de pouvoir me procurer la suite !


Liens et informations utiles : 

Acheter le roman disponible au prix de XX€. Si vous avez lu et aimé le roman, n’hésitez pas à laisser un commentaire sur amazon afin de soutenir l’auteur. Par ailleurs, vous pouvez aussi le suivre sur facebook et twitter.


Pour lire d’autres chroniques :

le conte de quelque part ecueils de poésies le crépuscule d'aurore

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *