Ecriture

NaNoWriMo #1 – Challenge ! (et pression)

Bonjour tout le monde. Aujourd’hui, on se retrouve pour un petit article sur… le NaNoWriMo. Mais avant toute chose : what the fuck is that ? 

Le National Novel Writing Month, ou NaNoWriMo

Il a lieu tous les ans en novembre, est un challenge qui consiste à écrire 50 000 mots sur les 30 jours que compte le mois. Diviser donc par 30, on obtient un total de 1667 mots par jours, si l’on veut atteindre cet objectif. Pour plus d’informations, je vous invite à visiter le site officiel du challenge, sur lequel vous trouverez le moyen de vous créer un compte afin d’y suivre votre avancée, mais aussi un certain de ressources utiles.


Ainsi donc… 50 000 mots en 1 mois. Cap ou pas cap ?

Pour ma part… certainement pas cap, mais qu’importe ! Comme tous les ans, je « participe ». En réalité, je profite de l’émulation que crée le challenge afin de me motiver et d’échanger avec d’autres auteur.ice.s. Car durant ce mois, on trouve un peu partout sur le net des groupes qui se forment afin de se motiver à écrire toujours plus.

Mais il est facilement compréhensible que cet objectif et cette ambiance du « toujours plus » puisse parfois pousser à ressentir une certaine pression. Certains participent parfois sans trop en avoir envie mais principalement parce que tout le monde en parle et beaucoup le font. Et déjà, c’est partir du mauvais pied. Parce que quand on est auteur, la créativité n’a souvent pas besoin d’être trop forcée et un challenge pareil, ça peut donner des sueurs froides.

Alors, voici quelques conseils en vrac afin de vous aider au mieux à suivre ce challenge.

nanowrimo : préparationPréparez-vous en amont. Choisissez bien votre texte, car il vous accompagnera pendant longtemps. Choisissez un texte prêt, ou déjà en cours d’écriture, mais le choix du projet sera important, car si vous n’êtes pas prêt, vous risquez d’abandonner après le troisième jour.

Accepter d’abandonner si ça ne vous convient pas. Nul besoin de vous mettre une pression énorme : le challenge ne peut pas convenir à tous les auteurs et c’est bien normal ! Ne vous frustrez et ne vous bloquez pas, ce serait surtout dommage.

Participez… avec vos propres règles. Baissez l’objectif, ou augmentez-le. Faites-le durer sur moins ou plus de temps. Peu importe ! Personne ne viendra surveiller que vous faites bien tout comme tout le monde. Si vous tenez tant que ça à participer mais que certains détails vous gênent, alors faites sans. Rien ne vous oblige à suivre des règles stricts.

Echangez avec d’autres auteurs. Pour ma part, c’est quelque chose que je trouve incroyablement motivant et j’adore ça, parler de mes projets, de ceux des autres, de mon avancée, de suivre celle des autres et parfois de parler d’écriture dans sa généralité. Il y a mille et une possibilité sur internet afin de discuter avec d’autres auteurs durant cette période. Par exemple, vous trouverez sur Génération Ecriture des rendez-vous tous les jeudis afin de se motiver. Si vous le souhaitez, sur le discord que j’ai créé avec Clément Flahaut, une section y est aussi dédiée !

Faites du temps et ne le cherchez pas. Faites-le. Il n’apparaîtra pas comme par magie. Certes, les imprévus ça arrive, mais c’est la clef de l’organisation : savoir y faire face. Le temps n’est pas un mystère, surtout pour les artistes : vous le faites, ou vous ne l’aurez jamais. C’est aussi simple que ça. Trouvez un trou dans votre emploi du temps, considérez de diminuer l’utilisation de votre téléphone.

Ecrivez. Après tout, c’est l’objectif.  20, ou 350, ou 1000, ou 3780 ou 50 000, peu importe combien vous écrivez pendant ce mois. Ecrivez, si possible tous les jours. Faites une routine. L’objectif final, ce n’est pas les 50 000 mots, c’est l’habitude, c’est écrire tous les jours au moins un peu. Et surtout, ne regardez pas en arrière : écrivez !

Croyez que vous en êtes capables. La confiance en soi est importante pour tous les challenges, ça ne manque pas ici. Ayez confiance en vous, en ce que vous écrivez. Vous en êtes capables, j’en suis absolument persuadé.


Je vous souhaite toute l’inspiration du monde et on se retrouve bientôt pour de nouveaux articles sur le NaNoWriMo.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *