Chroniques J'ai lu

J’ai lu #14 – Il faut parfois déplier les étoiles, Erika Boyer

il faut parfois déplier les étoiles

Il faut parfois déplier les étoiles, par Erika Boyer

Tout au long de l’année, Eliott enferme ses vœux à l’intérieur d’étoiles en papier, dans l’espoir de les voir un jour se réaliser. Ils sont variés : monter tout en haut de la Tour Eiffel, avoir son BAC, manger une bonne brioche, acheter une nouvelle paire de baskets… À 16 ans, il y a tant de choses qu’il désire !

Mais quand Sora, son meilleur ami, prend sa jarre à souhaits et s’engage à en réaliser un par jour, pour se faire pardonner d’avoir encore oublié son anniversaire, Eliott n’est plus très sûr de vouloir que ses rêves deviennent réalité.

Parce que dans ses étoiles, il y a aussi de grands secrets, comme l’amour qu’il porte à Sora depuis des années…

24 jours, 24 voeux et 24 chances d’être démasqué.
Décembre promet d’être agité !


C’est le 1er décembre, alors quoi de mieux que de vous parler d’un livre de Noël ? Il faut parfois déplier les étoiles est une histoire (toute douuuuuuuce) écrite par Érika Boyer et sortie le 30/11 (soit hier, à la sortie de de cet article).

Ne mentez pas : je sais que vous aimez les romances de Noël. Vous pouvez faire non de la tête et vous cacher le soir sous votre plaid pour les lire ou les regarder, je le sais. Et c’est pour ça que le roman dont je vous parle aujourd’hui vous conviendra parfaitement. C’est une romance toute douce et toute mignonne qui fera battre votre cœur un peu plus fort.

C’est l’un de mes premiers romans de noël, et j’ai été… très surpris ! Je pensais aimer, mais je ne pensais pas adorer et ça fait juste un bien fou. L’écriture de l’autrice est absolument agréable, c’est vraiment un plaisir de suivre cette histoire. Les pages tournent toute seule, à aucun moment je ne voulais arrêter la lecture et je me rendais compte de la quantité que j’avais lue seulement au moment où je le posais. C’est fluide, c’est clair et dynamique.

On s’attache tellement facilement aux personnages… Eliott et Sora, les deux principaux bien sûr. Mais pas que ! Les frères, les sœurs, les parents… C’est un mélange de personnages qui fait plaisir à voir et qui fait vraiment du bien. La relation des deux garçons est vraiment bien travaillée, bien menée, on aime les suivre. J’ai plusieurs fois souri, j’ai plus rit. Mais j’ai aussi plusieurs fois soufflé devant leur comportement : comportement tout à fait normal pour des ados, mais j’avais envie de les secouer ! Arf, il y a une partie du livre où j’aurais aimé être là et leur dire : « MAIS QU’EST-CE QUE VOUS RACONTEZ, IT’S FUCKING OBVIOUS ! » mais bon… peux pas tout faire…

Petit coup de cœur pour Hiroki également. Je ne sais pas, il y a quelque chose chez lui, dans cette façon qu’il a de se protéger et d’aimer sa famille qui m’a beaucoup touché. C’est vraiment le genre de personnage que je ne peux qu’adorer.

Au départ, je n’étais pas certain d’où allait me mener toute cette intrigue des souhaits volés et des souhaits qu’Eliott tenait à cacher à Sora. Mais on se prend vite au jeu, et la fin nous révèle quelques petites choses qui m’ont fait aimer toute l’intelligence et la beauté de ce roman.

Pour vous conclure cet avis, c’était vraiment un beau roman, un roman qui fait du bien, avec des personnages qui font du bien et qu’on aimerait connaître en vrai. Je vous le recommande absolument si vous cherchez du doudou et du feel-good en cette période.


Liens et informations utiles : 

Acheter le roman sur le site de l’autrice ou sur amazon disponible au prix de 15,90€. Si vous avez lu et aimé le roman, n’hésitez pas à laisser un commentaire sur amazon afin de soutenir l’autrice.


Pour lire d’autres chroniques :
13 tombeaux chronique History is all you left me  comme la caresse indécente d'une plume  

Vous pourriez également aimer...

2 commentaires

  1. Oh la jolie chronique qui fait plaisir pour commencer le mois de décembre ♡ Merci beaucoup Thomas, je suis super heureuse que tu aies passé un bon moment avec mes deux boulets et leur famille ♡

    1. Merci à toi de m’avoir permis de découvrir cette belle histoire en avant-première !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *