Ecriture

NaNoWriMo #3 – Continuer après le NaNo

Continuer après le NaNo ? WTF ? On n’est pas en vacances pendant 11 mois, maintenant ? Le NaNoWriMo est désormais terminé et vous avez réussi ! Oui, même si vous n’avez pas écrit les 50000 mots, vous avez réussi et vous pouvez être fiers de vous pour ce que vous avez déjà fait. L’important, on ne le dira jamais assez, c’est d’écrire. Alors si vous avez écrit un peu : bravo. Vous êtes des gagnants !

  • Continuer malgré les doutes et les questions ? 

Mais… maintenant, il se passe quoi exactement ? Est-ce qu’on arrête subitement d’écrire et on attend l’année prochaine pour s’y remettre ? On commence un nouveau roman sans terminer celui-là parce qu’on y a déjà passé trop de temps ? Est-ce qu’on n’écrira plus jamais parce que c’était franchement épuisant, tout ce travail ?

Non, non et non. Vous prenez votre plume (ou votre clavier, comme vous préférez) et vous écrivez. Vous devez faire un bilan de votre NaNo : qu’est-ce qui a fonctionné, qu’est-ce qui n’a pas fonctionné ? Est-ce que l’objectif était trop gros, pas assez ? Alors mettez-vous un objectif qui vous convient mieux. Est-ce que l’idée même d’un objectif vous a complètement angoissé ? Alors dites-vous plutôt : « peu importe le nombre, j’écris 20 minutes par jour. » Avez-vous mieux écrit, le soir, le matin, le week-end ? Quels sont les moments les plus propices à l’écriture, comment vous êtes-vous organisés ou désorganisés ?

  • Continuer en se servant d’une expérience positive comme négative

Posez-vous toutes ces questions, tirez un bilan positif ET négatif, c’est important et adaptez vous à votre rythme d’écriture et vos possibilités en termes de temps. N’attendez pas que le temps vous tombe dessus, ça n’arrivera jamais : si vous voulez écrire, vous ferez le temps vous-même, même si c’est seulement 10 minutes par jour. Trouvez votre rythme, votre (dés)organisation à vous et avancez comme vous le sentez, de la meilleure façon possible et la meilleure façon possible, c’est celle qui vous convient, à vous et seulement à vous.

  • Continuer sans se comparer aux autres

Bien sûr, vous pouvez vous inspirer des autres mais ne vous comparez pas. Ecrivez d’abord pour vous. Faites ce qui vous fait plaisir, ce qui vous fait du bien. C’est ça, l’écriture : le plaisir de créer. Créez. S’il y a une chose que vous devez absolument retenir du NaNoWriMo, c’est que tous les auteurs et toutes les autrices sont différents et différentes, donc la comparaison n’apporte rien.

Vous n’avez peut-être pas écrit 50000 mots, et d’autres si, mais cela ne doit jamais vous empêcher de continuer d’écrire et avancer. Ce n’est pas une défaite, ni un échec, c’est une expérience dont vous devez apprendre à tirer également du positif et pas uniquement du négatif. 

Vous êtes le rôle principal de l’histoire que vous écrivez, alors faites-vous plaisir et écrivez.


D’autres articles sur le NaNoWriMo et l’écriture : 

  1. NaNoWriMo : challenge et pression !
  2. NaNoWriMo : Quel objectif ? 

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *